Humanité Ultra Sensorielle

Recherches sur projet expérimental sur l’intelligence sensorielle. Phase 1.

Ce projet, entre art et science, analyse l’influence des sens sur les capacités de l’esprit humain. Il propose une approche transdisciplinaire qui interroge les limites de la perception.

 

Ce travail débute par une phase de collecte et de réappropriation des couleurs, graphèmes, sons, gouts, odeurs, textures, jours, positions, formes etc. Par le biais d’entrainements, les modalités sensorielles sont hyper activées afin de faire émerger les formes de synesthésies latentes de notre cerveau.

 

Ma méthode se focalisera dans un premier temps à réactiver différentes liaisons sensorielles à partir de la récolte effectuée. Le processus de stimulation envisagé consiste à exécuter une série de manipulations dans le but de dégager et fixer des images mentales liées à l’alphabet, au calcul, au langage, à la musique, à la planification, au raisonnement. Plusieurs heures par jours seront consacrées à faire naitre mes propres associations.

 

Les images provoquées donneront lieux à des dessins des photos, des vidéos, des objets ou de petites installations qui matérialiserons ces images mentales. L’installation proposée se composera d’une récolte de matières sensorielles et d’une série de dessins et photos issus des exercices réalisés. En parallèle, de nouvelles formes de communication sensorielle seront formulées.

 

Les résultats observés seront des sources de réponses qui permettront de définir et nourrir cette vision d’une humanité ultra sensorielle. Une manière de formuler des hypothèses d’une nouvelle humanité, d’autres langages et d’intelligences humaines encore inconnues.